Les axes majeurs du programme

Sécurité et proximité : vivre tranquille dans mon quartier

  • Multiplier par 2 le nombre de policier municipaux : passe de 30 à 60 policiers municipaux.
  • Sécuriser les bus et tramway par une présence de brigades ad’hoc.  
  • Sanction immédiate et systématique des rodéos, de la vitesse excessive, des stationnement abusifs, de la circulation dans les parcs
  • Elimination des points de « deal » devant les immeubles et commerces
  • Généralisation de la vidéosurveillance
  • Ouverture dans chaque quartier d’un point contact pour les habitants sur les questions d’incivilités, de propreté et d’assistance informatique

Logement – Commerces – Propreté : mieux vivre ensemble

  • Arrêt immédiat de toute construction de logements sociaux dans les quartiers où leur taux est supérieur à 25 %.  
  • Développement de l’accession à la propriété et de l’accession sociale pour favoriser la mixité sociale.
  • Tolérance Zéro pour les dépôts sauvages sur l’espace public ! ramassage immédiat par une brigade  propreté et verbalisation des auteurs identifiés.
  • Réhabilitation des copropriétés dégradées et isolation des logements pour lutter contre les passoires thermiques.
  • Lutte contre les marchands de sommeil et les sous locations irrégulières des logements sociaux
  • Plan de développement du commerce de proximité pour une offre variée, encourageant les circuits courts et permettant la convivialité à l’échelle des quartiers.

Education : pour une ville jeune, une politique éducative ambitieuse!

  • Accueil à 7 h 30 le matin pour les enfants dont les parents travaillent. Organisation d’activités récréatives les mercredis – avec cantine – et les samedis.
  • Mise en place systématique dans chaque école d’un dispositif d’aide aux devoirs.
  • Amélioration du confort des écoles existantes par l’installation dans chaque classe d’un purificateur d’air ; création de nouvelles classes pour mieux accueillir les élèves
  • Mise en place tous les jours d’un repas ordinaire et un repas végétarien dans les cantines scolaires avec un objectif d’une nourriture 100 % bio à 5 ans.
  • Ouverture de deux nouvelles crèches / halte-garderie (100 places) pour rattraper le retard pris par Vénissieux.
  • Mobiliser pleinement les programmes existants : programme de réussite éducative, cités éducatives, zone d’éducation prioritaire.

Solidarité et emploi : n’oublier personne!

  • Création d’une mutuelle communale pour permettre à chacun que ses soins soient pris en charge, quelle que soit sa situation financière.
  • Ouverture d’une nouvelle résidence type « senioriales »pour les personnes les plus âgées de la commune qui ne trouvent pas aujourd’hui de lieux d’accueil.
  • Négociation globale avec les fournisseurs d’énergie pour permettra à tous ceux qui le souhaitent d’accéder, au même prix, à une énergie 100 % verte.
  • Création d’un lieu d’accueil pour aider les vénissians qui n’y arrivent pas dans leurs démarches sur ordinateur et internet.
  •  Mobilisation générale des entreprises de la commune et regroupement en un seul guichet des services de l’emploi pour permettre aux Vénissians de profiter de la reprise économique et des créations d’emploi.
  • Création de 100 postes de service civique avec les associations de la commune pour aider les jeunes dans leur première expérience professionnelle.

Je participe à la vie de ma ville … Nous participons!

  • Baisse de l’impôt sur le foncier bâti, actuellement de 23,04 %; à moins de 20 % sur le mandat pour rendre du pouvoir d’achat aux Vénissians et attirer de nouveaux habitants
  • Organisation d’un référendum local sur tout sujet d’intérêt communal dès que 10 % des Vénissians inscrits sur les listes électorales en feront la demande.
  • Dotation d’un budget propre de 100 000 euros à chaque Assemblées de quartier pour agir directement sur les aménagements spécifiques à chaque quartier
  • Organisation de conférences citoyennes pour débattre publiquement, avec l’avis d’experts, de tout sujet concernant la commune.
  • Chaque courrier, chaque demande, chaque contribution d’habitant, sera traité et obtiendra une réponse rapide.
  • Refonte de la communication de la Ville pour respecter la parole des oppositions et offrir une place au dialogue et à la critique.

Ecologie et développement durable: des actes, pas des mots

  • rendre à la nature 120 000 m² d’espaces naturels : jardins, parcs, espaces verts de proximité ; plantation de 3 000 arbres et arbustes non allergènes et vecteurs de fraîcheur.
  • Priorité au vélo par une aide à l’achat de vélos électriques, par la multiplication de garages à vélo sécurisés, par la création sur l’ensemble de Vénissieux, d’un réseau de pistes cyclables sécurisées
  • Protection absolue des parcs et espaces naturels existants : parc des Minguettes, Dupic, mais aussi du Plateau des Grandes Terres ; utilisation des friches temporaires pour semis de prairies fleuries
  • Conscientisation des petits Vénissians aux questions de protection de l’environnement au travers des activités périscolaires
  • Isolation de tous les bâtiments communaux, équipement avec des chaudières basse consommation, basculement du parc de véhicules vers du 100 % électriques.
  • Création d’une cité de l’économie sociale et solidaire, espace de co-working destiné à l’économie non lucrative 
  • Evaluation de l’engagement et des réalisations de la commune par un collège d’experts indépendants, constitué de représentants scientifiques reconnus et d’associations dont l’expertise est avérée : FNE / WWF …

Sport, culture, loisirs … Vive la Vie associative!

  • Remise à niveau significative des moyens accordés aux associations dès le budget 2021 et conventionnement sur plusieurs années pour leur permettre plus de sécurité
  • Programmation pluriannuelle de rénovation des équipements existants et réalisation de nouveaux équipement si nécessaire.   
  • Valorisation du travail de la médiathèque et de l’école de musique, audit approfondi des politiques culturelles municipales conduites dans d’autres domaines.
  • Mise en place une mission de développement du mécénat pour accompagner les associations dans le développement de leurs ressources propres.  
  • Mise en place une politique transparente de subventionnement et d’un dispositif de soutien administratif et comptable afin de soulager le travail des bénévoles.

Demandez le programme

Notre programme de 20 pages a été distribué dans toutes les boites aux lettres de Vénissieux. 
Vous pouvez aussi le télécharger en cliquant ici